Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

saw saga

Bon !!! jviens de me faire touts les Saw... hurler d'horreur !!: lol

En surkiff !!! J'attends le 8 avec impatience. Mais cela donne à réfléchir sur nos actions...jcrois que je vais filer droit maintenant mdr ;)

L'histoire s'étend sur sept épisodes racontant les pièges d'un ingénieur passionné de vérité.

John Kramer, un ingénieur civil, vit avec sa femme Jill Tuck qui dirige une clinique de traitement de la toxicomanie. Après de multiples tentatives infructueuses, elle tombe enfin enceinte de John. À sept mois de grossesse, elle perd le bébé (qui devait s’appeler Gideon) à cause de Cecil Adam-Fletcher, un drogué de la clinique qui l’a agressée pour obtenir de la drogue. Il se sépare de Jill et peu de temps après, John apprend par le docteur Lawrence Gordon qu’il a un cancer incurable. Il tente de se donner la mort en se jetant d’une falaise avec sa voiture, mais il survit et c'est après cela qu'il décide de tester la nature humaine en mettant ses victimes face à des choix cruels mettant leur vie en jeu :

  • Jigsaw (Kramer) enlève ses victimes en dissimulant son visage sous un masque et profite de l'effet de surprise pour leur injecter un puissant anesthésique. Il les conduit ensuite au lieu où il a installé le dispositif de son piège.
  • Quand la victime se réveille, elle trouve un message enregistré sur micro-cassette audio ou cassette vidéo à son attention ; sur les vidéos apparaît Billy, la marionnette du tueur qui était destinée à son fils. Chaque message commence par la formule « Bonjour », puis le prénom, ajoutant parfois : « Je veux jouer à un jeu » (« I wanna play a game. » en version originale). Kramer expose ensuite la situation où se trouvait la victime puis les motivations qui l'ont poussé à choisir celle-ci. Enfin, il explique comment la victime peut se sortir du piège. Il conclut son message par : « Vivre ou mourir. À vous de choisir. » (« Live or die. Make your choice. » en version originale). Dès la fin de l'enregistrement, la victime a une durée limitée pour exécuter ce qu'elle doit faire avant que le piège ne se referme sur elle et la condamne à mort. Si la victime meurt, Jigsaw, qui observe la scène, prélève sur le corps un morceau de peau en forme de pièce de puzzle censé représenter ce qui lui a manqué : l'instinct de survie.
  • Peu de gens peuvent s'échapper des pièges de Jigsaw, car ils impliquent une terrible douleur physique en échange de la vie. La victime doit presque toujours se mutiler sévèrement, voir sacrifier un de ses membres. En plus d'être sadiques, les pièges de Jigsaw sont très élaborés et anticipent les réflexes des victimes, pour les retourner contre elles.
saw saga
saw saga
saw saga
saw saga
saw saga
saw saga
saw saga
saw saga
Tag(s) : #cinema

Partager cet article

Repost 0